Endométriose et fertilité : Avez-vous tout essayé ?

endométriose et fertilité

Endométriose et fertilité sont deux sujets très liés. En tant que femme atteinte d’endométriose c’est évidemment le sujet qui me touche le plus profondément. La fertilité est aussi l’un des points sur lesquels je me suis le plus documentée. Je ne parle pas tellement d’infertilité, je préfère voir le verre à moitié plein en cherchant dans un premier temps à multiplier mes chances de concevoir. Certains diront que je nie l’évidence, je crois pour ma part que ça ne m’aiderait pas de me mettre dans la tête les mots « stérilité » et « infertilité ».

C’est donc naturellement que je partage avec vous 5 conseils pour booster la fertilité ! Attention cependant, je ne suis pas médecin spécialiste de la fertilité, les conseils suivants sont issus de mes recherches personnelles.

 

Endométriose et fertilité : Bien manger, c’est le début du bonheur !

Saviez-vous que ce qui se trouve dans votre assiette a un impact direct sur votre fertilité ? C’est la conclusion de nombreuses études. En effet, un apport en nutriments idéal augmente significativement les chances de conception.

En premier lieu, dés lors que naît votre projet de bébé, n’hésitez pas à soigner plus que jamais votre alimentation. De même, si vous êtes en sous poids ou en surpoids faites vous accompagner par un professionnel pour revenir à un poids de forme. Le surpoids comme la maigreur sont deux situations qui peuvent fortement influencer la fertilité. Dans le mauvais sens…

Ensuite, n’hésitez pas  à demander à votre médecin qu’il vous prescrive les analyses médicales pour s’assurer que vous n’ayez aucune carence. Selon une étude récente, les carences en vitamines et minéraux sont un facteur sous estimé d’infertilité !

Au niveau de l’alimentation il semble indispensable de suivre quelques principes de base :

 

  • Faire 3 repas complets par jour et 1 collation si besoin
  • Consommer des fruits et légumes à chaque repas
  • Favoriser les produits complets et bio
  • Faire le plein d’Oméga 3
  • Ne jamais sauter de repas
  • Bien s’hydrater dans la journée
  • Eviter les produits sucrés et industriels : ennemis numéro 1 de la fertilité
  • Limiter la consommation de viande rouge et de charcuterie

 

endométriose et fertilité

 

Voici une petite liste de 10 aliments qui boostent la fertilité :

 

  • Les poissons gras
  • Le lin
  • L’épinard
  • L’huile de lin
  • Le germe de blé
  • Les légumineuses
  • Le foie
  • Les huîtres
  • Les fruits rouges
  • Les noix

 

Enfin, n’oubliez pas qu’il faudrait idéalement se supplémenter en vitamine B9, 3 mois avant la conception. Faites une cure de vitamine B9, ça ne peut que vous faire du bien !

 

Endométriose et fertilité : Détoxifier l’organisme

 

endométriose et fertilité

 

Idéalement et pour mettre toutes les chances de votre côté, mettez l’organisme en mode détox quelques mois avant les essais de bébé. De nombreuses substances que l’on côtoie au quotidien sont en fait très néfastes pour la fertilité. Pire, l’accumulation de ces substances peut complètement ruiner le bon fonctionnement de l’organisme.

 

Voici quelques bonnes habitudes à prendre pour augmenter la fertilité :

  • Arrêter de fumer totalement
  • Se limiter à 1 verre de vin rouge maximum par jour
  • Ne pas boire plus de 2 cafés par jour
  • Remplacer le thé par des tisanes
  • Utiliser des cosmétiques bio
  • Favoriser les aliments bio pour se tenir éloigné des pesticides
  • Eviter les produits ménagers trop agressifs qui contiennent de nombreux perturbateurs endocriniens et autres produits chimiques
  • Bien aérer son habitation pour ne pas se surexposer à la pollution

 

Endométriose et fertilité : Relaxez-vous !

 

endométriose et fertilité

 

Un contexte de stress important peut sérieusement nuire à votre fertilité, et à celle de votre conjoint. Les spermatozoïdes sont en effet très sensibles à ce genre de perturbations externes. C’est aussi le cas du cycle menstruel chez la femme. Pour tomber enceinte, mieux vaut être zen et épanouie. L’hypothalamus régule à lui tout seul les réponses de l’organisme au stress et la sécrétion des hormones sexuelles. Autant ne pas le surcharger. C’est d’ailleurs bien connu : un stress psychologique important, un traumatisme ou un stress physiologique peuvent complètement bloquer le cycle menstruel.

 

Voici plusieurs pistes pour lutter contre le stress quotidien :

  • Veiller à dormir suffisamment
  • Pratiquer une activité physique modérée
  • Faire du yoga
  • S’initier à la méditation
  • Prendre soin de soi

 

Endométriose et fertilité : l’homéopathie pour tomber enceinte ?

J’ai découvert très récemment que l’homéopathie peut apporter de vraies solutions lorsque l’on parvient à identifier ce qui bloque la fertilité. Par exemple, des traitements homéopathiques permettent de stimuler l’ovulation, d’améliorer la qualité de la glaire cervicale, etc.

Dans tous les cas, étant donné qu’un traitement homéopathique ne peut pas faire de mal, je vous recommande d’essayer ! N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un spécialiste pour que le traitement vous soit vraiment adapté !

Pour celles qui sont intéressées, je mets un lien en bas de page vers un article intéressant à ce sujet !

 

Endométriose et fertilité : PA-TIEN-CE

 

endométriose et fertilité

 

Je discutais de ce point avec mon médecin il y a encore 2 jours. Nous sommes dans une société où nous voulons tout tout de suite. Nous sommes habitués à ne plus attendre pour rien. Alors, l’attente pour avoir un bébé est souvent mal vécue. Entre frustration et impuissance, on en devient vite fataliste. D’autant plus quand il y a une vraie raison de douter comme c’est le cas dans l’endométriose. Pourtant, il est parfois nécessaire de laisser du temps au temps. De ne pas chercher à se comparer à sa voisine pour qui c’est venu du premier coup.

Je suis pour ma part encore sur le chemin de l’acceptation de ce temps d’attente qui m’est imposé. Même si les remarques du type « il faut éviter d’y penser pour que ça vienne tout seul » m’agacent au plus haut point, j’essaye de prendre du recul. C’est insensé de demander à une femme qui fait tout pour devenir maman de ne pas y penser. En tout cas moi je n’ai pas encore trouvé comment me sortir ça de la tête.

Bref, lorsque l’on veut un bébé chaque jour semble être une éternité. Je sais aussi que des cas d’infertilité « psychogènes » existent. Tout autant que les femmes miraculeusement tombées enceintes alors qu’elles ne l’espéraient plus … Alors, patience !

 

Conclusion :

Même si endométriose et fertilité ne vont pas toujours ensemble, il existe des moyens naturels de booster sa fertilité. Enfin, quel que soit votre parcours (endométriose ou pas), il est intéressant de tout essayer avant de perdre espoir. En discutant avec d’autres femmes qui ont des problèmes de fertilité on se rend parfois compte qu’il reste beaucoup de choses à tenter ! Une alimentation saine, une détox bien conduite et d’autres méthodes naturelles suffisent parfois à concrétiser le plus beau des projets !

retrouvez l’article sur l’homéopathie juste ici !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *